Product successfully added to your shopping cart.

Hawaiian

Les variétés locales sont très recherchées dans notre monde d’hybrides synergiques. Beaucoup essayent de faire revivre les anciens gènes, qui ont évolué avec la sélection naturelle. Chercher et découvrir des gènes de cannabis épargnés par la technologie moderne est très attirant. Hawaï abrite des variétés de cannabis locales qui ont poussé dans ce paradis tropical pendant des siècles.

Dans les années 60, Hawaï a attiré beaucoup de hippies et la culture locale du surf s’est répandue parmi la jeunesse occidentale. Les habitants locaux d’Hawaï avaient du mal à faire confiance aux étrangers. Il restait encore beaucoup de ressentiment et de suspicions, après le coup d’état en 1893, quand la monarchie hawaïenne a été renversée par les États-Unis. Bradda Joseph de Lower Nāhiku à Maui, nous raconte une histoire qui s’est passée dans les années 60, lors d’une fête pour le solstice d’été. Les hippies avaient fait une énorme fête psychédélique à Lower Nāhiku. Les habitants du coin pouvaient sentir l’odeur de weed à des kilomètres. Ils ont alors décidé d’aller voir ce qui se passait. Une fois arrivés sur place, ils ont effrayé les hippies, qui ne savaient pas quoi attendre de cette rencontre. La tension était réelle. Soudain, les habitants du coin ont sorti leur propre bonne beuh et l’ont partagée avec les hippies. Ils leur ont raconté la longue tradition locale de consommation de cannabis. Ils ont dansé, fait la fête et passé un bon moment ensemble autour de la weed. Quand les hippies ont fumé de la beuh locale, ils ont dit « Wow! », puis ensuite « wowie, maui wowie, maui! ». Et c’est la légende derrière le nom Maui Wowie.

Les habitants du coin appellent le cannabis Pakalōlō, Paka = tabac et lōlō = fou ou engourdissant. « Tabac fou et engourdissant », une bonne description pour la super beuh qu’ils savourent. Pendant des siècles, les variétés locales consommées là-bas l’ont été à des fins médicinales et récréatives. En 1836, un article de journal a été publié dans « Ka Nonanona », racontant l’histoire d’une femme qui, s’étant endormie après avoir fumé du bon Pakalōlō, a mis le feu à sa maison, en provoquant la mort de plusieurs personnes, dont des enfants. Après cet article, le Pakalōlō a été surnommé « Kapu » (interdit).

Environ 140 ans plus tard, de nombreuses variétés locales se sont éteintes à cause de l’Opération Green Harvest, qui a débuté à la fin des années 1970. L’état fédéral et les policiers de la répression des stupéfiants ont gaspillé l’argent des contribuables en privant l’île de purs joyaux du cannabis. Il y avait une grande diversité de variétés locales à Hawaï, appelées Kona Gold, Maui Wowie, Puna Buddaz et Kaua’i Electric, avant l’Opération Green Harvest, on pouvait les trouver très facilement. Mais de nombreuses variétés ont survécu et leurs gènes sont mélangés avec d’autres variétés. Par exemple, NYC Diesel contient des gènes de Sativa Hawaïenne, parmi d’autre supers variétés. En intérieur, la hauteur typique est de 120-150cm, alors que les cultivateurs en extérieur peuvent s’attendre à 190cm de magnificence cannabique. Quand le plat reçoit un apport équilibré en nutriments et des conditions lumineuses optimales, la période de floraison est d’environ 65 jours. Quand vous cultivez cette variété, remerciez les cultivateurs Hawaïens et l’île pour avoir apporté cette superbe sensation cannabis.

Pour ce qui est de l’histoire antique qui concerne la façon dont les plants se sont retrouvés sur le paradis mystique qu’est Hawaï, ça reste un mystère. Certains avancent que des oiseaux pourraient avoir transporté des graines venues de terres lointaines. Si c’est vrai, encourageons les oiseaux d’aujourd’hui à suivre les traces de leurs ancêtres. Certains spéculent que les graines pourraient avoir voyagé par la mer. Les Polynésiens qui ont navigué jusqu’aux rivages hawaïens pourraient avoir contribué aux variétés locales de weed. Il existe de nombreuses théories, mais la riche histoire de consommation de cannabis à Hawaï est indiscutable.

Les tropiques mystiques ont donc beaucoup de splendides gènes à offrir à la communauté mondiale du cannabis. Si vous êtes un explorateur, n’hésitez pas, partez à Hawaï à la recherche des variétés locales vierges, qui contribueront fortement à l’humanité. Si vous voulez juste vous détendre, parlez donc aux habitants du coin à propos de leur histoire et culture du Pakalōlō. Roulez un gros joint et profitez des couchers de soleil pittoresques.

Avez-Vous
plus de 18 ans?

Le contenu de Zambeza.com ne convient qu\'aux adultes et est réservé aux personnes majeures. Assurez-vous de connaïtre les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTER, confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.