Top 10 Des Chansons De Fumeur de Joints

Publié le :
Catégories : Autres sujets

Top 10 Des Chansons De Fumeur de Joints

Le cannabis et les artistes ont toujours eu une relation étroite. Voici une liste des 10 meilleures chansons pour fumeurs de joints de l'histoire pour un large éventail de goûts.

Les musiciens ont toujours bien aimé le cannabis comme source de création musicale, de nombreux musiciens ont donc créé des chansons pour l’honorer. Pour tous les fumeurs de joints en manque d’inspiration musicale, nous avons préparé une liste des 10 meilleures chansons sur la weed pour vous mettre dans l’ambiance en savourant un gros joint.

10. “Young, Wild and Free” (2011) - Wiz Khalifa and Snoop Dogg feat, Bruno Mars

Commençons notre Top dix en représentant les plus jeunes des fumeurs de joints avec une chanson moderne et attachante qui dégage une forte ambiance cannabis. Les paroles ne sont peut-être pas très recherchées, mais elle n’ont pas cette prétention. C’est une chanson légère dont le but est de capturer la sensation tranquille et relaxée que nous apporte le joint. Le refrain entraînant est dû au talentueux Bruno Mars et à sa voix angélique, alors que Wiz et Snoop viennent nous dire ce qui les fait planer. Après avoir écouté cette chanson entraînante, vous aurez certainement envie d’en rouler un, quoi demander de plus pour ce genre de chanson ?

9. “Rainy Day Women #12 & 35” (1966) - Bob Dylan

Cinq couplets intelligents et honnêtes sur le fait d’être défoncé ont suffi à Bob Dylan pour créer un classique culte. Remplie de double sens, cette chanson est à la fois dirigée contre ses critiques et à la fois une ode à la weed. C’est la phrase « everybody must get stoned » dont on se rappelle le plus dans la chanson, et la réaction de l’époque est la mieux exprimée par le critique éclairé du Time Magazine : « dans le jargon changeant à multiples niveaux des adolescents, ‘get stoned’ ne signifie pas être ivre mais planer avec des drogues. » L’histoire veut que Bob Dylan fasse fumer son groupe avant de jouer la chanson pour une authenticité complète. Faites tourner.

P.S. Il y a un 420 dans le titre, et c’était avant même que 420 signifie quoi que ce soit. Stupéfiant.

8. “Burn One Down” (1995) - Ben Harper

Cette superbe chanson pro-cannabis est un hymne pour les fumeurs de joints américain et son côté acoustique en fait une favorite autour des feux de camp enfumés. Imaginez le nombre de joints fumés avec “Burn One Down” de Ben Harper comme source d’inspiration.

On s’est senti tellement inspirés qu’on a pas pu s’empêcher de partager avec vous la magnifique sagesse de cette chanson :

“If you don't like my fire

Then don't come around

'Cause I'm gonna burn one down

Yes I'm gonna burn one, uh”

7. “Hits from the Bong” (1993) - Cypress Hill

“Hits from the Bong” est un classique pour fumeur venu de l’usine à succès nommée Cypress Hill. La rythmique originale bien reconnaissable vous fera battre la mesure avec la tête tout en prenant une leçon sur comment bien planer. Alors que la plupart des autres chansons de notre liste proposent de rouler de beaux joints, Cypress Hill passe au niveau supérieur en tapant des Bangs !

6. “Because I Got High” (2001) - Afroman

Certains pourraient dire que Afroman chante les dangers d’une consommation excessive de weed, mais le fait est qu’il vient juste de planer ! Même si la chanson ne remportera pas de prix pour l’originalité de son écriture, les paroles simples et détendues, avec une touche d’humour, parleront à beaucoup de fumeurs de joints, ce qui explique pourquoi cette chanson figure sur la playlist de presque tous les amateurs de weed. En bonus de cette célèbre chanson, son clip comporte deux des fumeurs de joints de fiction les plus connus, Jay et Silent Bob !

5. “You Don’t Know How It Feels” (1994) - Tom Petty

Quand vous avez envie de rouler un autre joint, aucune chanson n’est plus appropriée que “You Don’t Know How It Feels” de Tom Petty. Une chanson qui, avec « Burn One Down » de Ben Harper, a marqué une génération de fumeurs de joints américains. L’harmonica en ouverture est une indication pour que vous vous asseyez et que vous savouriez votre défonce avec Tom Petty, comme tant d’autres l’ont fait avant. Si cela ne suffit pas à vous donner le sourire … Eh bien … Vous n’avez pas assez fumé !

4. “Sweet Leaf” (1971) - Black Sabbath

La suivante, « Sweet Leaf », est une chanson sur la weed avec de l’attitude. Ozzy adore sa feuille et ça se sent dans ce régal des années 70. Un des plus vieux hymnes à la weed qui reste toujours un symbole des rebelles des années 70. Merveille d’écriture et de jeu de guitare, « Sweet Leaf » vous touchera toujours.

3. “Kaya” (1978) - Bob Marley

Notre top 3 commence avec rien de moins que l’icône de la weed lui-même. Mesdames et messieurs, voici le célèbre Bob Marley. Alors que vous pensiez que cette liste allait l’ignorer. « Kaya » est une histoire simple d’un homme qui a besoin d’un bon joint et comme la plupart des chansons de Bob Marley, elle est remplie de ses bonnes vibrations et de sa simplicité qu’on reconnaît immédiatement. L’amour pour la précieuse herbe Kaya est évident, ce qui permet à chaque fumeur de joint de s’y reconnaître. Cette chanson vous fera vous sentir bien pour l’amour que vous portez à Kaya et vous mettra sur la route d’une bonne défonce.

2. “Smoke Two Joints” (1992) - Sublime

Alors que la plupart des auteurs compositeurs se contentent d’exprimer leur joie d’un seul joint, plus acceptable socialement, Sublime va jusqu’au bout avec le second joint. Pour être juste, cette chanson a été écrite et jouée à l’origine en 1983 par un groupe de reggae, The Toyes. Sublime est passé par suffisamment de sessions fumette pour savoir qu’elles ne s’arrêtent jamais à un seul joint et ils ont décidé d’y rendre hommage en faisant une reprise de The Toyes. Avec les paroles : « I smoke two joints before I smoke two joints, and then I smoke two more », la chanson saura satisfaire même le plus acharné des fumeurs de joints.

1. “Legalize It” (1976) - Peter Tosh

“Legalize it” est une belle chanson avec une ambiance cool mais ce qui lui vaut la tête de notre liste est le fait que cette chanson était valable à son écriture et l’est toujours. Elle s’attaque au plus gros problème avec le cannabis, son statut légal, et elle ne perd pas de temps en commençant avec le puissant « Legalize it, don’t criticize it ». La chanson a été écrite après que Peter Tosh s’est séparé de Bob Marley et des Wailers, mais elle n’est en rien restée dans l’ombre par rapport à Bob Marley. Véritable défenseur de la weed, Peter Tosh utilise cette chanson pour montrer au monde tous ceux qui consomment du cannabis et toutes les propriétés guérisseuses de l’herbe. Un véritable effort pour briser les tabous sur le cannabis que tout fumeur de joints appréciera.

Savourez la weed, savourez la musique.