Top 10 Des Erreurs Des Cultivateurs De Cannabis Débutants

Publié le :
Catégories : Autres sujets

Top 10 Des Erreurs Des Cultivateurs De Cannabis Débutants

Cultivateur débutant, l'anticipation et l'excitation de la première culture peuvent parfois entraîner des erreurs simples. Comme pour tout, un coup de main au départ peut faire toute la différence.

Quand on cultive du cannabis pour la première fois, la plupart d’entre nous s’imagine pouvoir courir dans des champs remplis de plants à hauteur de tête, avec d’énormes têtes, juste avec un peu d’eau et le bon endroit pour planter. En réalité, les choses peuvent être un peu plus difficiles et compliquées. Mais ne craignez rien, nous avons rassemblé 10 des erreurs les plus courantes dans la culture, et comment les éviter.

1. TROP ARROSER

ArroserLe mieux est vraiment l’ennemi du bien dans ce scénario. L’enthousiasme, surtout chez les nouveaux cultivateurs, peut nous pousser à porter trop d’attention à notre cannabis. Ceci entraîne souvent un arrosage trop important, ce qui tue les plants. Le meilleur moyen d’éviter ceci est simplement de presser votre doigt dans quelques centimètres de terre. Si cette couche de terre est sèche, alors vos plants ont besoin d’être arrosés.

2. SE VANTER

BlaBlaOn s’est tous plus ou moins retrouvés dans cette situation pour ce qui est de se vanter de nos dernières réussites ; cependant, dans le cas de la culture du cannabis, ne rien dire est une règle d’or à ne pas ignorer. Des plants de cannabis cultivés sur le rebord d’une fenêtre, ou à la vue des passants, des discussions entre collègues à propos de votre nouvelle occupation, ou même des photos sur votre téléphone, tout ceci peut attirer une attention indésirable. Le meilleur moyen de l’éviter est de ne pas en parler.

3. TROP DE NUTRIMENTS

NutrimentsTrop de bonnes choses est tout aussi dangereux pour votre cannabis que pour vous. De nombreux fabricants d’engrais fournissent un planning d’apport en engrais pour leurs produits, mais le plus souvent ces apports recommandés sont trop élevés pour du cannabis. Évitez cette situation en utilisant entre 1/4 et 1/2 de la dose recommandée par le fabricant selon la réaction de vos plants. Commencez avec 1/4 de la dose et ajustez au cours de la culture selon vos niveaux de pH, en augmentant progressivement vers 1/2 de la dose si nécessaire.

4. NIVEAU DE PH

NutrimentsUtiliser trop d’engrais nous amène aux niveaux de pH. Avant de commencer à essayer de mémoriser le tableau périodique des éléments et les différents nutriments dont ont besoin vos plants de cannabis, sachez que sans un niveau stable de pH, tout ceci est inutile. Le pH est une mesure de l’acidité de votre milieu de culture, ce qui détermine l’efficacité avec laquelle votre plant de cannabis peut absorber les nutriments dont il a besoin pour pousser. Un pH idéal pour le plant de cannabis est compris entre 6,0 et 7,0 - ceci lui permet d’absorber de façon optimale. Il existe des kits de pH pour surveiller le niveau, mais comme la surveillance des niveaux de pH est une tâche que tout cultivateur de cannabis aura à mener constamment, il est conseillé de faire des recherches pour en savoir plus à ce sujet.

5. LA CONNAISSANCE, C’EST LE POUVOIR

ConnaissanceLa chance du débutant est assez limitée, la façon la plus facile d’éviter la multitude d’erreurs possibles est de lire, lire et lire encore. Internet est un endroit merveilleux et une quantité illimitée de contenus vous attend. Vous devez juste consacrer du temps à ces lectures et vos plants de cannabis en tireront beaucoup de bénéfices.


6. ÉCLAIRAGE

ÉclairageÊtre simplement posés sur un rebord de fenêtre ou sous cette lampe de bureau qui ne vous sert plus ne suffit pas si vous voulez que vos plants atteignent leur plein potentiel. Les plantes ont besoin de beaucoup de lumière et des plants qui développent de grosses têtes en ont besoin encore plus. Alors ceci ne signifie pas qu’il vous faut forcément un ensemble de lampes de qualité industrielle, mais gardez à l’esprit que la quantité de têtes produites par vos plants sera proportionnelle à la quantité de lumière qu’ils reçoivent - donc il faut vous assurer qu’ils aient une source de lumière dédiée. Les ampoules CFL (à économie d’énergie) sont un bon point de départ pour un ou deux plants et elles ne sont pas trop coûteuses.

7. RÉCOLTER TROP TÔT

RécolterLe titre vous explique tout. Même si l’excitation de votre première culture sera sans aucun doute difficile à résister, jouer sur le long terme donne beaucoup plus de têtes. En général, la règle est d’attendre que les plants aient fini de grandir et que les pistils blancs soient à 50-70% d’une coloration foncée. Vous pouvez aussi vous procurer un microscope de poche et observer les trichomes. Quand la majorité d’entre eux a pris une coloration laiteuse, vos têtes sont prêtes à la récolte.

8. DE MAUVAIS GÈNES DE DÉPART

Graines de cannabisDes graines venues de banques réputées donneront toujours de meilleurs résultats. Le produit fini dépend plus fortement des gènes du plant que des conditions de culture, alors en commençant avec des graines éprouvées, vous augmentez fortement vos chances d’avoir des plants de haute qualité et des rendements décents. En sachant ceci, il est aussi préférable d’éviter les clones de source inconnue, car vous ne pouvez jamais être sûr de la façon dont les plants ont été traités durant leur cycle de croissance, ce qui peut entraîner des déceptions.

9. LAISSER LES RACINES DU CANNABIS DEVENIR BLOQUÉES

BloquéesLes racines du cannabis poussent à une vitesse incroyable, surtout entre l’étape de jeune pousse et la phase végétative. C’est pourquoi la croissance de votre plant stagne rapidement s’il n’a pas d’espace pour se développer. Assurez-vous donc de replanter le plant dans un pot plus grand une fois qu’il a dépassé ces étapes pour qu’il ait tout l’espace nécessaire afin d’atteindre son plein potentiel. Ou encore mieux, plantez vos jeunes pousses de cannabis directement dans leur grand pot final.

10. S’IMPLIQUER

S'impliquerCultiver du cannabis demande autant de soins et d’attention qu’un animal de compagnie. Aussi extrême que ceci puisse paraître, cultiver du cannabis n’est pas une activité que l’on peut négliger très longtemps et vous devez vous impliquer à toutes les étapes si vous voulez tirer le meilleur de votre première culture. S’assurer d’avoir tout l’équipement nécessaire avant de commencer permet de cultiver sans soucis et de réagir à tous les problèmes pouvant surgir durant la culture.

Même si ces 10 conseils vous aideront durant votre première culture, c’est en faisant des erreurs qu’on apprend ! C’est pourquoi vous ne devriez pas avoir peur si vos plants commencent à se flétrir ou à jaunir, beaucoup de ces symptômes sont facilement réversibles et peuvent ne nécessiter que de légers ajustements d’engrais ou d’éclairage. Si votre culture ne suit pas vos plans, ne vous découragez-pas ! Cultiver du cannabis est comme peindre ou apprendre une nouvelle activité. Tout est question de pratique, et la pratique apporte ici de grosses têtes puissantes ...