Cannabis en Corée du Nord

Publié le :
Catégories : Autres sujets

Cannabis en Corée du Nord

Un bref article sur le cannabis en Corée du Nord couvrant son histoire, la consommation actuelle et les régulations. Apparemment, tout n'est pas pourri en Corée du Nord.

CORÉE DU NORD

La Corée du Nord, ou officiellement la République populaire démocratique de Corée, couvre la partie nord de la péninsule coréenne. Elle a été formée en 1948 durant la période suivant la Seconde Guerre Mondiale connue sous le nom de Guerre Froide. Le pays a été depuis lors dirigé par la dynastie des Kim et le dirigeant actuel, ou plutôt Leader Suprême, est Kim Jong-Un, une vraie célébrité sur internet. La RPDC se décrit elle-même comme un état socialiste auto-suffisant, mais les critiques occidentaux la voient comme une dictature totalitaire. Que ce soit pour le développement ou les conditions de vie, la Corée du Nord est loin derrière la Corée du Sud, et souffre de sanctions commerciales en raison de la nature inchangée de leur politique locale et extérieure.

Pour ce qui est de la vie en Corée du Nord, l’Occident ne sait pratiquement rien. Le pays est fermé, ses lois et politiques ne sont pas révélées et même si certaines personnes ont reçu la permission de visiter le pays, leurs témoignages ne peuvent pas être pris 100 % pour la réalité. Touts ceux qui visitent la Corée du Nord le font dans le cadre d’un voyage organisé, et ce qui est montré durant ces voyages est fortement censuré pour laisser l’effet désiré. Quand on sait qu’une manipulation totale est impossible et en l’absence du manque total d’autres informations significatives, ces témoignages sont ce sur quoi se base notre histoire.

HISTOIRE DU CANNABIS EN CORÉE

La plante cannabis est présente depuis longtemps ans et autour de la péninsule coréenne, avec des documents prouvant son commercer entre la Chine, la Corée et le Japon. Les découvertes archéologiques en Corée du Nord à l’époque moderne sont rares, en raison de la nature fermée du gouvernement et du manque de ressources affectées pour ces recherches. En comparant avec les découvertes en Chine et au Japon, on pense que le chanvre y a été introduit dès 5.000 avant notre ère.

Plusieurs découvertes archéologiques dans la péninsule coréenne indiquent que le cannabis était utilisé comme tissu aux côtés du ver à soie. Comme les récoltes étaient essentielles pour des civilisations agricoles si reculées, il est très courant que des déités y soient associées. Magu est une déesse coréenne du cannabis venant du chinois, Ma signifiant cannabis et gu fille. Le plant de cannabis était très bien considéré grâce au fait que du papier de haute qualité en était tiré et que ce papier par la suite était très bien considéré dans la culture bouddhiste.

CHANVRE INDUSTRIEL

Dans les années 1960, la Corée du Nord était sous le règne de Kim Il-Sung alors que le pays était frappé par une forte crise économique. C’est alors que les bases de l’industrie du chanvre ont été posées pour le pays. Alors que les régions montagneuses du nord du pays étaient les plus sévèrement touchées par la crise, afin d’atteindre une auto-suffisance locale, diverses règles pour produire des récoltes tolérantes ont été imposées. Les récoltes imposées comportaient le chanvre, le lin et le sésame, et chaque comté devait cultiver au moins 300 hectares de ces cultures imposées. De plus l’industrialisation commençait à être mise en place alors que des usines d’huiles étaient construites dans chaque comté agricole. Même si elles partaient de bonnes intentions, ces mesures ont été mal exécutées et, en combinaison d’autres facteurs politiques et naturels, elles ont plongé le pays dans une famine étendue dans les années 90.

Ce que l’on sait de nos jours, c’est que le Corée du Nord cultive de grandes quantités e chanvre et possède une industrie en développement pour les produits à base de chanvre. Les régions du nord du pays, en bordure avec la Chine, regorgent de fermes de chanvre et sont la base de l’industrie du chanvre dans le pays.

Alors que les données officielles placent la Corée du Nord à la troisième place pour la production de chanvre dans le monde, juste après l’Espagne et la Chine, des rapports non officiels existent sur ce secteur. S’il faut en croire ces rapports, la Corée du Nord est en route pour devenir le plus grand producteur de chanvre au monde.

Des rapports récents parlent de la saisie forcée par le gouvernement Nord-Coréen de sacs de chanvre chez les fermiers du nord, avec une taxe lourde de trois sacs de chanvre par personne. Les sacs de chanvre seraient utilisés à des fins militaires. Ce genre d’actions démontrent une fois de plus la nature totalitaire du régime Nord-Coréen et sème le doute sur l’échelle et la qualité de leur secteur du chanvre.

D’un autre côté, le chanvre a joué le rôle de médiateur entre la Corée du Nord et du Sud. La Compagnie Textile de Chanvre Andong de Corée du Sud et la Compagnie de Commerce Général Saebyol de Corée du Nord ont formé une joint-venture pour devenir Pyongyang Andong Textiles de Chanvre, la première joint-venture Nord-Sud à ouvrir dans la capitale Nord-Coréenne depuis la Guerre de Corée et la partition en Corée du Nord et du Sud. Il faut noter que cette compagnie a souffert de grandes pertes en raison des sanctions commerciales imposées à la Corée du Nord.

CONSOMMATION DE CANNABIS AU QUOTIDIEN

Même si la production de chanvre est de plus en plus acceptable dans le monde occidental, d’autres variétés de cannabis qui contiennent une résine plus riche en THC sont en général mal vues des gens et de la loi.

C’est précisément pourquoi la position apparente de la Corée du Nord sur le cannabis pourrait vous surprendre. Selon de multiples rapports de transfuges, de visiteurs et de chercheurs, la Corée du Nord n’a pas de loi contre la vente et la consommation de cannabis ou en a mais ne les applique pas. Il faut noter qu’en tant que membre des Nations Unies, la Corée du Nord devrait avoir des lois interdisant la consommation de ce genre de substances.

Certains témoignages de ceux qui ont eu la chance de visiter la grande République populaire démocratique de Corée déclarent qu’acheter du cannabis est très facile et très bon marché. Certains disent aussi que la consommation de cannabis est parfaitement acceptable et qu’il est tout à fait possible de fumer des joints en intérieur et en extérieur. Même si la consommation de cannabis par certains touristes ne garantit pas sa légalité, elle apporte un aperçu intéressant.

Certains disent que le cannabis est si répandu en Corée du Nord qu’il pousse dans la nature comme une herbe sauvage. Mais il faut noter que ces variétés de cannabis sont probablement du chanvre, qui est connu pour pousser en abondance en Corée du Nord, surtout quand on sait que ceux qui ont essayé la weed nord-coréenne affirment qu’elle n’a que peu ou pas d’effet. C’est compatible avec le pourcentage de THC faible, souvent moins de 1 %, du chanvre.

D’un autre côté, certains affirment qu’en plus d’être cultivé dans des fermes et de pousser dans la nature, le cannabis est aussi cultivé dans des jardins. La variété de cannabis connue sous le nom de « yoksam » est consommée par les Nord-Coréens en replacement du tabac trop coûteux et la classe ouvrière en consomme le plus. Il est dit que le « yoksam » est utilisé comme moyen de se relaxer après une journée de travail en aidant face aux douleurs musculaires et troubles similaires. Ces effets ne sont pas ceux du chanvre, et les histoires suggèrent aussi que d’autres variétés de cannabis sont aussi consommées.

Au final, pourquoi serions surpris d’apprendre que les Nord-Coréens consomment du cannabis ? Les préjugés existants sur le cannabis dans les sociétés occidentales sont culturels, bien que renforcés par la loi. Une chose est sûre, ce sont les intérêts financiers et les régimes gouvernementaux qui modèlent les lois et dans certains cas l’opinion du peuple, comme c’est évidemment le cas dans l’histoire du cannabis. De même que le peuple Nord-Coréen a été manipulé par un régime totalitaire durant les 70 dernières années, est-ce possible que pour le cannabis, l’Occident ait souffert du même aveuglement dont il se moque souvent chez les autres ?