Culture du Cannabis : 5 Conseils pour Culivateurs en LED

Publié le :
Catégories : La culture du cannabis

Culture du Cannabis : 5 Conseils pour Culivateurs en LED

Cultiver avec des LEDs peut être extrêmement bénéfique d'un point de vue du coût. Mais les différences de propriétés lumineuses peuvent souvent décourager les cultivateurs. Évitez les problèmes avec notre top cinq des points à surveiller !

Les lampes LED (diode électro luminescente) et leurs capacités ont fait des avancées considérables récemment. À tel point qu’elles sont maintenant considérées comme une alternative viable aux systèmes de culture standard et assez anciens HPS (sodium haute pression). Les avantages peuvent être substantiels : une consommation électrique significativement réduite et moins de dégagement de chaleur pour en nommer quelques-uns. Même si la réduction des coûts vous ont probablement déjà fortement intéressés, les LEDs peuvent-elles produire de la weed de qualité ? La réponse simple est « oui », mais elles demandent une approche différente de celle des installations de culture conventionnelles.

Nous avons compilé cinq des meilleurs conseils pour tout cultivateur qui passerait à un système de lampes LED. Nous recommandons fortement d’avoir de l’expérience et des connaissances dans la culture du cannabis dans un environnement typique HPS/HID avant de passer aux LEDs. La connaissance et l’attention obtenue de cette expérience rendra la transition aux LEDs bien plus facile, en sachant quoi surveiller et comment ajuster la position des lampes et les cycles de lumière à chaud si vos cultures rencontrent des difficultés. Ce n’est pas que les LEDs ne peuvent pas être utilisées par des cultivateurs débutants, mais ici la connaissance est la clé !

#1 Source de Chaleur Additionnelle

Source de Chaleur AdditionnelleCette énorme réduction des coûts dont vous bénéficiez en passant aux LEDs, bien que bonne pour votre portefeuille, a cependant ses inconvénients. Un faible dégagement de chaleur des LEDs signifie qu’il faut à présent considérer avec soin leur placement et leur installation. Vous devez augmenter et contrôler la température dans votre espace de culture avec des sources additionnelles de chaleur plutôt que d’utiliser les lampes en elles-mêmes. Il est également important de considérer la position de montage comme moyen de gérer la température, tout comme avec une installation typique en HPS.

#2 Sur-Arrosage

Sur-ArrosageMême si cela peut sembler être un conseil tout simple, c’est un fait souvent négligé. Les lampes LEDs produisent significativement moins de chaleur que les autres. De plus, la plupart des LEDs ne produisent pas de lumière infrarouge (IR) qui pourrait assécher vos plants et le sol environnant. En raison de ce manque de chaleur, vos plants auront besoin de beaucoup moins d’eau, alors assurez-vous de bien observer la fréquence d’arrosage nécessaire en résultat.

#3 Monter dans la Bonne Position

Monter dans la Bonne PositionTout comme il faut gérer la température avec la position de montage des lampes, la couverture lumineuse est également importante. Ce serait bien trop facile de brancher des lampes et de laisser tourner. La clé pour la position de montage est d’entretenir une distribution uniforme de la lumière qui irradie en profondeur dans vos cultures. Monter les lampes trop haut augmentera la couverture lumineuse mais réduira l’intensité, et vice versa. La plupart des fabricants de LED fourniront des indications de montage pour trouver la position idéale. Il est préférable de commencer par utiliser ces indications et d’utiliser votre expérience et vos connaissances pour ajuster la couverture lumineuse et l’intensité lors des différentes étapes de la culture, selon les résultats désirés.

#4 Spécifiez Vos Cycles Lumineux

Spécifiez Vos Cycles LumineuxLa lumière définit les cycles de croissance de vos plants. Tout comme la nature pousse en extérieur en résultat de l’alternance des cycles nuit et jour, vos plants de cannabis suivent aussi ces cycles. Cependant, en cultivant vos plants dans un environnement contrôlé, vous pouvez manipuler ces cycles lumineux pour atteindre les résultats désirés. Des cultures en serre peuvent utiliser des volets ou rideaux opaques pour limiter l’exposition lumineuse, alors qu’un cultivateur en intérieur peut simplement éteindre la lumière. Définir ces cycles à différentes étapes de la croissance de vos plans peut aider à accélérer ou ralentir la croissance des différents états. Par exemple, vous pourriez augmenter le cycle lumineux durant la phase végétative pour aider les plants à grandir, tout en réduisant la quantité d’exposition lumineuse durant la période de floraison. Tout comme toute installation de culture normale, la culture avec les LEDs vous demandera de bien réfléchir aux cycles lumineux pour vos plants, en garantissant qu’ils soient ajustés au fur et à mesure de l’avancée des cultures.

#5 Plus Il Y En A, Mieux C’est

Plus Il Y En A, Mieux C’estGrâce à la capacité d’agir en projecteur des LEDs, vous pouvez cibler des zones spécifiques de votre environnement de culture, ou même des zones spécifiques de vos plants, sans l’excès de chaleur ou de lumière présent avec les installations HID ou HPS. Cependant, votre culture sera globalement mieux servie quand vous utilisez une série de lampe pour créer une situation lumineuse uniforme. Ceci vous permet de croiser les rayons lumineux pour garantir que chaque zone de vos cultures ait la même intensité et distribution lumineuse. Comme pour toute nouvelle installation de culture, il faut bien prendre en compte la taille de votre espace de culture et celle des plants cultivés. De cette façon vous pouvez préparer un plant d’éclairage pour la zone de vos cultures pour identifier le nombre nécessaire de LEDs.