Les Dix Consommateurs De Cannabis Les Plus Influents De L’Histoire

Publié le :
Catégories : Autres sujets

Les Dix Consommateurs De Cannabis Les Plus Influents De L’Histoire

À travers l’histoire, des gens de toutes origines ont utilisé le cannabis pour traiter des maladies, pour trouver l’inspiration et pour la relaxation. Parmi eux, des personnes parmi les plus influentes de l’histoire.

Des grands esprits à travers l’histoire ont consommé du cannabis pour trouver l’inspiration. Consultez notre liste des dix consommateurs de cannabis les plus influents.

Il se trouve que le cannabis a joué un grand rôle dans notre histoire et qu’il a été une source d’inspiration et de soulagement pour de nombreuses personnes. Que le cannabis ait été utilisé pour traiter des troubles médicaux, ou qu’il ait été utilisé pour la relaxation, il a aidé des personnes très influentes à réaliser de nombreuses grandes choses pour lesquelles on se rappelle d’elles de nos jours. Voici une liste de nos 10 consommateurs de cannabis influents préférés à travers l’histoire. De quoi se demander quels autres grands esprits pourraient avoir tiré leur inspiration et leur créativité de quelques bonnes têtes de weed !

1. GEORGE WASHINGTON

George WashingtonCe père fondateur des États-Unis ne faisait pas que cultiver de la beuh comme passe-temps. Si vous fouillez dans les documents historiques, vous apprendrez qu’il était un vrai maître de la culture, ou du moins, qu’il s’efforçait de l’être.
Dans de vieux journaux, on peut lire à propos des préoccupations de G.W. alors qu’il avait une fois « attendu trop longtemps avant de séparer les plants mâles des plants femelles. 
» Nous savons que G.W. faisait pousser pour produire des cordes et autre choses à partir du chanvre. Et pourtant, les inquiétudes enregistrées de G.W. à propos de la nécessité de protéger ses beaux plants femelles des plants mâles montre bien qu’il connaissait les effets du cannabis. De quoi suggérer qu’il n’était pas contre fumer un peu de weed de temps en temps !

2. JEANNE D’ARC

Jeanne d'ArcJe dois admettre que nous ne savons pas exactement si la Pucelle fumait réellement de la weed. Ce que nous savons, cependant, c’est qu’elle a été accusée de sorcellerie – elle aurait utilisé différentes herbes dont du cannabis pour provoquer des états de transe. En sachant ceci, et quand nous apprenons que Jeanne a affirmé entendre la voix de Dieu, il est tout naturel d’imaginer que le cannabis pourrait bien avoir joué un rôle ici.

3. JOHN F. KENNEDY

John F KennedyIl existe des preuves documentées que le grand JFK traitait différents problèmes de santé avec du cannabis médical. L’ancien président est connu pour avoir souffert de graves douleurs dorsales et de la maladie d’Addison. Une des biographies de JFK cite un épisode en 1962 au cours duquel le président a fumer trois des six joints de weed offerts par Mary, sa maîtresse.
L’anecdote veut que le président ait mis un certain moment avant de ressentir un soulagement ce soir-là, mais que le troisième joint a réussi à calmer la douleur. En fermant les yeux, JFK a alors poliment refusé un joint supplémentaire et a déclaré : « imaginez si les Russes faisaient quelque chose maintenant », tout en étant visiblement relaxé.

4. WILLIAM SHAKESPEARE

William ShakespearCertains considèrent William Shakespeare comme le plus grand poète et auteur dramatique de la langue anglaise. On sait maintenant que le cannabis pourrait avoir joué un rôle majeur dans la façon dont son œuvre a été inspirée et comment elle a vu le jour. Des scientifiques ont trouvé une pipe vieille de plusieurs siècles dans le jardin de Shakespeare, pipe qui contenait des traces de cannabis, alors qu’une autre pipe contenait de la cocaïne. Bien sûr, certains pourraient rejeter l’idée que le grand auteur anglais ait pu prendre des substances psychoactives, comme du cannabis, pour augmenter sa créativité. D’un autre côté, il suffit de regarder les preuves ...

5. LA REINE VICTORIA D’ANGLETERRE

La reine Victoria d'AngleterreLa Reine d’Angleterre Victoria n’était pas simplement la reine d’Angleterre au règne le plus long. Sa Majesté est connue comme étant la première consommatrice documentée de cannabis médical.

Des médecins royaux ont prescrit à la Reine Victoria du cannabis pour le traitement de ses crampes et douleurs menstruelles graves. Si Victoria était encore en vie de nos jours, elle serait probablement une activiste reconnue pour la légalisation du cannabis médical !

6. CHRISTOPHE COLOMB

Christophe ColombChristoph Colomb est connu pour être l’homme ayant navigué d’Europe à la découverte de l’Amérique. Ce que peu de personnes savent, c’est que Colomb avait emporté avec lui un grand nombre de graines de sativa. Ces graines avait un but curieux : en cas de naufrage, alors que les marins se seraient échoués, les graines auraient servi à faire pousser de nouvelles réserves et des aliments. Comme nous le savons, le voyage de Colomb n’a pas subi ce genre d’incident. Ce n’est pas exagéré que d’imaginer que Colomb et ses marins aient trouvé d’autres applications plus créatives pour les graines qu’ils ont emportées.

7. SHENNONG

ShennongEn 2700 avant notre ère, l’empereur chinois légendaire Shennong a apporté l’agriculture et l’utilisation des remèdes naturels en Chine. Comme vous pouvez l’imaginer, l’herbe la plus recommandée par l’empereur était le cannabis.
Des anciens documents montrent comment Shennong recommandait des infusions de cannabis pour le traitement de nombreux troubles, dont la congestion et la malaria, il y a pratiquement 5.000 ans. Avec l’aide de Shennong, la Chine est devenue la première civilisation à utiliser et bénéficier des effets médicaux du cannabis.


8. LE PHARAON RAMSÈS II

Le Pharaon Ramsès IILe Pharaon Ramsès II, qui a régné de moins 1279 à moins 1213, était un des monarques les plus notables de l’Égypte antique. Quand ils ont découvert sa tombe, les scientifiques ont été étonnés de retrouver beaucoup de weed bien conservée. Nous savons que les anciens Égyptiens utilisaient du cannabis à diverses fins médicales, dont pour le traitement des hémorroïdes et des douleurs oculaires. Cette découverte souligne l’importance du cannabis dans l’antiquité : il était digne des rois !



9. ELIZABETH I D’ANGLETERRE

Elizabeth I d'AngleterreElizabeth I, la fille du roi Henry VII, est montée sur le trône en 1558. Il n’est pas vraiment sûr que Elizabeth ait utilisé le cannabis pour elle-même. Ce que nous savons, c’est que Sa Majesté encourageait activement la culture de Cannabis Sativa. Elle a introduit une règle qui voulait que toute personne possédant plus de 60 acres de terrain devait en cultiver.
Oui, vous avez bien lu ! Je pense qu’il est justifié d’appeler Elizabeth I d’Angleterre la Reine de la Culture du Cannabis ! Pourquoi les gens devaient-ils cultiver du Cannabis Sativa ? Eh bien, alors que les fleurs avaient certainement leur but récréatif et médical, le reste de la plante est également une ressource très polyvalente, utilisée pour les textiles, la production de corde et même comme source nutritive d’aliments !

10. BARACK OBAMA

Barack ObamaCe président des États-Unis n’a jamais nié qu’il avait fumé de bonnes grosses têtes dans sa jeunesse. En fait, des biographies d’Obama citent même sa consommation de weed. Un de ces livres affirme même que le président n’était « pas juste un fumeur d’herbe, mais un innovateur fumeur d’herbe. » Alors que Obama n’encourage pas ouvertement la consommation de cannabis de nos jours, il a déclaré à de nombreuses occasions qu’il considère que c’est moins dangereux que l’alcool. Le bon point avec Obama, d’après moi, c’est qu’il admet ouvertement sa consommation, au contraire de Bill Clinton qui a toujours été vague quand on lui demande.

Comme vous pouvez le voir, de nombreuses personnes influentes dans l’histoire consommaient du cannabis. Pour certaines, c’était pour la capacité de la plante à apporter un soulagement rapide face à la douleur, alors que d’autres appréciaient la relaxation, l’inspiration et la motivation, tandis que certains voyaient les bénéfices pour la société de cette culture rentable. C’est incroyable de penser que le cannabis a probablement influencé beaucoup des accomplissements de notre espèce – dans des domaines tels que l’art, la science et la philosophie. Espérons que la période de prohibition touche bientôt à sa fin et que le vrai potentiel du cannabis puisse être réalisé.