Pourquoi le CBD n’est-il pas encore légal ?

Publié le :
Catégories : Actualités sur le CannabisCannabis médical

Pourquoi le CBD n’est-il pas encore légal ?

Il y a beaucoup de gens qui ne savent pas encore ce qu’est le CBD ou qui n’en comprennent pas pleinement la signification. Si vous êtes une de ces personnes, ne vous inquiétez pas. Nous commencerons par expliquer ce qu’est le CBD et comment il réagit avec le système endocannabinoïde.

LE CBD ET LE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE

La plante de cannabis produit plus de 100 composés chimiques actifs. On les appelle cannabinoïdes et ils interagissent avec des récepteurs de notre corps appelés récepteurs endocannabinoïdes. Ces récepteurs constituent le système endocannabinoïde. Ce système dans notre organisme, c’est ce que les cannabinoïdes naturels (endocannabinoïdes) que nous produisons ciblent. La seule raison pour laquelle ils portent le même nom que la plante est simplement parce que le système endocannabinoïde n’a été découvert qu’en étudiant les effets du cannabis sur le corps humain.

Le THC et le CBD sont les deux cannabinoïdes les plus présents dans la plante, le THC étant le principal. Il y a habituellement beaucoup plus de THC que de CBD dans la plupart des variétés de cannabis. Mais une chose doit être prise en compte avec le cannabis à des fins médicales et récréatives : l’effet d’entourage. Cela explique pourquoi l’effet d’un cannabinoïde dépend des autres cannabinoïdes consommés. Cela rend l’obtention des effets recherchés une combinaison complexe de THC, de CBD, et de tous les autres cannabinoïdes de la plante.

DIFFÉRENCE ENTRE CBD ET THC

La façon dont ces deux cannabinoïdes agissent sur notre corps est très différente. Bien que le THC soit psychoactif, le CBD ne l’est pas, ce qui signifie qu’il ne produit pas le fameux high du cannabis. Son effet sur le corps est beaucoup plus physio-thérapeutique que mental. Il aide à soulager l’anxiété, la douleur, la dépression, les nausées, l’insomnie, et d’autres pathologies.

C’est pourquoi le CBD n’a pas été sélectionné dans beaucoup de variétés : le marché récréatif n’est pas à la recherche d’un fort taux en CBD. Mais avec l’augmentation actuelle de la recherche et de sa popularité, l’avenir semble prometteur pour l’utilisation du CBD dans les communautés médicales et thérapeutiques. Il existe également beaucoup de variété à dominance en CBD aujourd’hui. Même les utilisateurs récréatifs ressentent les avantages du cannabis CBD.

 Différence entre le THC et le CBD

COMMENT LA LOI VOIT LE CBD

Même si le CBD n’est pas psychoactif et n’a aucun des effets négatifs associés au THC, il est toujours très difficile d’en faire un médicament. Aux États-Unis, par exemple, il est toujours considéré comme une drogue figurant à l’annexe I. Cela signifie que le gouvernement fédéral considère qu’il n’a aucune valeur médicale.

Le CBD est largement présent dans le chanvre, qui n’a pas une teneur élevée en THC. Mais étant pratiquement la même plante que la « marijuana », le chanvre est très difficile à cultiver légalement dans de nombreux pays. Il est donc très difficile d’en obtenir suffisamment pour des études scientifiques et une distribution à échelle industrielle.

POURQUOI LE CBD EST-IL TOUJOURS ILLÉGAL ?

De nombreux pays ont maintenant autorisé la plantation de chanvre pour l’extraction du CBD. Le chanvre est beaucoup plus facile à obtenir que le cannabis. Le CBD est toujours considéré comme un produit de la plante de cannabis et il est donc toujours illégal dans de nombreux pays et états américains.

Le CBD en soi et ses effets sont les mêmes dans les deux plantes, c’est juste la façon dont la loi l’envisage qui est vraiment différente. Et c’est principalement la raison pour laquelle le CBD est toujours illégal dans la plupart des régions du monde. C’est un composé chimique récemment découvert qui s’est retrouvé dans le mauvais groupe et qui est maintenant mal vu par la société. Avec de plus en plus de patients en bénéficiant, l’opinion des gens sur le CBD et le cannabis en général change peu à peu.

Seul l’avenir nous dira ce qu’il adviendra du CBD. D’ici là, tout ce que nous pouvons faire, c’est de rester informés et de nous assurer de diffuser le bon type d’informations.